Vendredi, 12 décembre 2014: Home Sweet Home !






Madame le chat, bottée !


Le lendemain matin, c’est un très beau spectacle qui nous attend le long de la route; tous les arbres se sont drapés de neige, se faisant beau pour notre retour.



Ce fut finalement une très bonne décision de revenir deux semaines plus tard qu’à notre habitude. Fini le temps de la pluie frette et de la sloche, c’est le vrai hiver, celui tout blanc, qui nous reçoit.

Troy NY, à la recherche du Pizza Hut !






La seule partie ardue du trajet fut à partir de la Frontière où l’on se rend compte que le Québec est une société distincte jusque dans sa façon de déneiger (ou d’enneiger) ses routes ! Faut y aller mollo, nous avons la chance de rouler sur des quatre saisons presque neufs mais, avec toutes ces lames de neiges qui traversent la route, faut être prudents.

Selon une étude, il paraît que la majorité des accidents d’auto surviennent à moins de 10 km de notre domicile. Sylvie et moi songeons sérieusement à déménager !

C’est à 19h14 tapant que TG-2 fait son entrée dans le garage familial. Merci Caro de l’avoir libéré ! C’est tellement plus agréable de décharger la voiture les pieds au sec. La maison est impeccable, merci à Danielle et Bruce, nos anges gardiens de minous ! Sans eux, nos voyages en Floride présenteraient un défi de logistique énorme.





Merci encore à nos lecteurs et encore plus à nos commentateurs qui sont la preuve écrite que nous sommes lus; plus de 2240 clics au compteur ! Normalement, nous ne sommes ici que pour 3 petits mois, sans doute même moins. On ne peut vous dévoiler où nous comptons nous rendre ce printemps car, à chaque fois que nous en parlons, il arrive quelque chose qui nous en empêche.

Du 9 au 11 décembre 2014 : Ready, ready, Go !





La journée de mardi fut consacrée aux derniers préparatifs; emballage de tout le linge et de la bouffe sèche. Monsieur Mercure a subi une grande dévaluation au niveau de la colonne, il ne fait que 6 Celcius ce matin, on est debout depuis 07h00 ! Heureusement, une journée sans humidité et avec plein de soleil. On termine le cirage de Forest puis on lui lave toutes les fenêtres. Méchante bonne équipe que la nôtre !!!

On était debout avant le soleil !

Ti-Pierrôt pas d'cou est venu donner un coup de main !

Petite visite au Publix car Pierrôt est littéralement en amour avec les beans Busch et il est hors de question de ne pas en rapporter au moins une douzaine de boîtes. Il y a aussi la petite sauce piquante Louisiana; avec elle, fini les brûlements d’estomac !

Nous retournons à la Place du Marché enregistrer de petits vidéos des arbres en couleurs sur fond musical pour nos ti-enfants puis c’est le dernier dodo dans Forest au milieu d’un paquet de boîtes et de sacs. Forest n'est jamais aussi propre que lorsqu'on l'entrepose.





Mercredi matin, à peine le temps de se faire un café que Forest est libéré de ses attaches électriques et aquatiques. Un dernier coup de torchon en entrant le slide-out et c’est la direction du terrain d’entreposage.

Moi ! Je suis prête !


Ouais, ce n’est pas le nec plus ultra comme terrain mais c’est sur la petite roche et Forest ne se formalisera pas de cette compagnie pour le moins hétéroclite. On sort la grosse toile et on l’habrille (abrille ?) pas facile la langue québécoise ! Bye bye Forest, see you in March. Pour ceux que ça intéresse : $50 par mois plus les taxes qui sont ridicules !

Sylvie saupoudre le perlimpimpim anti-fourmis !

Snif !


Le grand départ est donné à 10h44 très exactement, moment où TG-2 pointe son nez vers le Nord, renifle un peu puis s’élance vaillamment vers la maison.

En reprenant la I-95 vers le Nord, à mesure que les noms s’affichent sur les pancartes, nous nous remémorons tous les endroits visités depuis nos débuts en 2007 et nous nous rendons compte que l’on commence à en connaître un bon bout sur cette Floride toujours accueillante.

Rien de spécial en cette première journée de retour, nous nous sommes rendus jusqu’à la frontière de la Caroline du Nord pour trouver refuge au Extended Stay de Charlotte juste à côté de l’aéroport.

Sur le site Hotwire, il était écrit que l’endroit était Pet Friendly mais on avait oublié de mentionner Pet Cash Flow Friend Itou : De $25 à $150 par animal ! Inutile de mentionner qu’on a gardé la présence de Cléo sous silence, on l’a bien brossé, on a sorti le petit rouleau gommant et on a tout ramassé les petits grains de litière avant de quitter.

Pour la deuxième journée, départ à 09h00 ! Que voulez-vous, on n’est pas des lève-tôts. Nous n’avons surtout pas hâte de nous retrouver les pieds dans la neige annoncée pour le secteur de Scranton en Pennsylvanie.

Petit apparté, l’essence ordinaire se vend autour de $2,39 le gallon US, faites le calcul en utilisant le 3,8 litres
pour 1 gallon et en calculant l’échange du dollar et vous allez trouver que ce n’est pas cher du tout. Les économistes prédisent un gallon aux environs de $2,60 pour tout 2015. Concernant le diesel, environ $3,35 le gallon US avec le prix le plus bas observé à $2,91 payé comptant et content en Caroline du Sud.

Il fait très beau malgré un mercure entre 0 et 6 Celcius. Sur la I-81, les pelotons de voitures roulent facilement 130 Km/heure, ça avance vers la maison. Il faut toutefois faire un dernier arrêt aux Outlets ! Nos préférés sont les Premium, pas les Tanger, les Premiums  ! Et, il y en a justement à Haggerstown mais il faut le savoir car ils ne sont pas visibles de la I-95.  Donc achat de runnings pour Pierrôt chez Timberland et Sylvie s’est trouvée de belles bottes pour l’hiver.  Ce qui aurait été difficile en Floride!

 
Le soleil nous fait un beau coucou en sortant des Outlets !


Les premiers flocons nous tombent dessus dès notre entrée au Maryland et la noirceur en profite pour tomber elle aussi. Heureusement que le Pierrôt en a vu d’autres !


Soudain, le trafic ralentit, nous roulons à peine à 60 km/h. Pourtant, bien que l’asphalte soit mouillée et qu’il neigeouille un peu, il n’y a pas vraiment de raison ! Nous pensons même nous arrêter tout de suite pour la nuit au lieu de rouler ainsi pendant des heures lorsque l’on aperçoit au loin la cause du problème : C’est Jeannôt Prudent qui circule à la vitesse très prudente de 24 MPH ! En Km/h, ça donne 40 et une écoeurantite aigüe car je vous prie d’imaginer l’autoroute I-81 à l’heure de pointe, à la noirceur, sous la neige mouillante avec des dizaines de camion-remorques  qui doivent aller couper la voie de gauche pour dépasser Jeannôt !  Probablement que ce dernier était encore chaussé sur ses gougounnes d’été! (Carefull Johnny!)



Ensuite, un charme, on roule facilement 100-110 km/h tandis que Sylvie pitonne le IPad pour trouver notre nid d’amour pour la nuit. C’est finalement au Econo-Lodge de Drums PA 18222 que nous aboutissons. Avec la chatte Cléo, le choix des Pet Friendly rétrécit beaucoup le choix. 

Moi, je dors ici ! C'est très frais et confortable @

Vraiment pas le goût de sortir souper, à la bonne franquette !



20h00 : Il y a quelques pouces de neige au sol, présurseurs de ce qui nous attend à la maison.







Lundi, 8 décembre 2014 : On magasine !


Ça c'est vraiment un blog INTERNATIONAL !







Même s’il ne pleut plus, les changements de température causent une rosée qui vaut bien une ondée ! Pour nous donner raison, le crachin se met à tomber vers les 10h00, on ne cirera pas grand-chose aujourd’hui.

Direction Outlets, les plus près semblent être à Vero Beach. Rien à se jeter par terre mais le Pierrôt réussira quelques bons achats lui permettant de renouveler un peu sa garde-robe !

Ce n’est que vers 17h00 que nous remettons les pieds sur notre site et j’en profite pour déjà commencer à ranger car la pluie ayant cessé, la majorité des choses est sèche. Donc, on roule l’auvent sans l’avoir finalement lavé à fond, cela ira en mars seulement. On plie les tapis et les chaises, on transfert le matériel de plage de TG-2 à Forest et beaucoup de stock de Forest à TG-2 pour le retour.

Surprise, une alerte météo pour une tempête de neige en Estrie, espérons qu’elle aura de passer avant notre arrivée.

Dimanche, 7 décembre 2014 : Photos de Savannas, bonne bouffe et lumières !

Le drapeau de la Place Centrale est en berne, c'est le Pearl Harbour Day.

Bref résumé de notre journée de ménage; les tiroirs se vident peu à peu, Pierrôt doit tout demander ! Le cirage de Forest achève, il ne reste que le slide-out !

Écoeurantite oblige, nous partons pédaler dans le parc et voici ce que nous avons vu :

Petit Wally deviendra grand !


On se prépare pour Noël.


Aussi surnommé oiseau clac-clac !




Épervier, faucon, buse ??? J'attends vos avis !


Celui-là, je sais pas, il est pas dans mon livre !




Les terrains G1 à G6 ! Ici, le G2.


Surprise en plein accouchement. Et on pouuuussssseeeeeeee!




Les gophers sont plus timides !








Un ou une alligator ! De 8 à 10 pieds, c'est du costaud !


Si vous ne savez pas quoi faire de votre argent !


Digne du National Geographic.

Une autre journée au Paradis qui se termine.




Comme nous avons bien travaillé et qu’il faut bien fêter la fin de nos vacances, nous nous rendons au Chuck’s Seafood sur la recommandation de notre voisin Henry. Comme les Québécois ne sont pas des gens frileux, nous nous retrouvons presque seul sur la terrasse, caressés par la brise marine sous le son des vaguelettes qui viennent mourir à nos pieds !

Dans le rond-point chez Chuck's.



Vue de notre table !
Bisque de Homard et Clam chowder en entrée suivi d’un Flounder fourré à la chair de crabe sous sauce hollandaise et assiette de fruits de mer à la poêle, le tout arrosé par Madame Kim Crawford. Bon, c’est plus cher que du bonbon mais faut fêter dignement car il va se passer quelques temps avant le prochain repas sur la terrasse.

Au retour, la Place du Marché est toute illuminée. Il y a eu la Parade de Noël cet après-midi suivi par l’illumination du sapin de Noël. Mais il y a quelque chose de spécial ici. Tous les arbres sont revêtus de lumières qui changent de couleur au rythme de la musique. La vidéo ne rend pas justice à cette féérie de Noël.





video