1er-30 novembre 2017 : Parce qu’il faut bien partir un jour, bye-bye Nokomis !




Voici maintenant quelques écrits qui n'ont pas encore eue la chance d'être publié malgré leur grand intérêt. Alors, avant qu'ils ne tombent dans l'oubli littéraire le plus complet,les voici dans le désordre:


Le jour du Black Friday ! Vous connaissez ? C’est le lendemain du jeudi de la Thanksgiving ! Tout ce qui peut exister en tant que commerce offre des offres alléchantes, irrésistibles et incroyables. Ayant été vaccinés contre les achats impulsifs depuis que nous nous sommes retrouvés avec une encyclopédie inutile sur les bras, on  pense à deux fois pour déterminer la différence entre désir et besoin.

Petit préambule pour vous parler de cette journée  alors que nous nous rendions au Koreshan State Park au sud de Fort Myers pour aller canoter la rivière Estero. Ce que nous ignorions était le fait que la sortie 123 sur la I-75 était également la sortie pour se rendre aux Miromar Outlets. Essayez maintenant d’imaginer trois voies d’autoroute archi-pleines qui convergent toutes vers une unique bretelle de sortie et ce, dans les deux sens, l’ENFER ROUTIER !

En revenant de notre ballade, en toute fin d’après-midi, nous nous sommes dit que le gros de la folie était passé et que nous pourrions peut-être aller y faire une saucette question de remplacer mes sandales dont la semelle décollée me donne des airs de Patof le Clown à chaque pas. 

Bon, l’autoroute est dégagée mais c’est la congestion totale dans les allées de stationnement au point où les chercheurs de place vont littéralement kidnapper les magazineux qui semblent en route pour quitter, leur offrant un lift jusqu’à leur voiture. J’exagère à peine ! On a fait deux fois, rapidement, le tour et on a repris le chemin de la maison Forestienne ! Des Outlets, il y en a tout le long de notre chemin de retour vers le Nord.

Le Sarasota National Cemetery:

On devrait forcer les politiciens aux visés guerrières à venir y faire un tour. Ce n'est pas une cachette, je suis contre toute forme de guerre mais je respecte sincèrement toutes les personnes ayant opté pour les Forces Armées pour servir leur pays et leurs semblables.

Ici, le drapeau est toujours en berne.





Je m'interroge même souvent en ce qui concerne l'absence de tel lieu de repos dans mon Pays alors que de tels lieux foisonnent par ici. Des endroits où sont portés en terre quiconque ayant servi son Pays de quelque façon que ce soit; militaires, Garde-côtes et politiciens. À chaque jour, c’est plus de 10 services qui sont célébrés à ce cimetière seulement..

Des noms évocateurs.
 
Par la droite A-LI-GNEZ !

Le Cimetière National de Sarasota est le plus beau qu'il nous ait été donné de visiter. Ces cimetières furent créés suite à un ordre du Président Abraham Lincoln dans les années 1860 et quelques ! Celui de Sarasota comporte depuis 2010, le Patriot Plaza, une immense rotonde extérieure où tenir de grandes cérémonies. 




 Tout le pourtour de la Plaza affiche des photographies des différentes guerres américaines et les témoignages actuels et passés de soldats ou de famille de soldats ne pouvant plus témoigner par eux-mêmes. Ça donne vraiment à réfléchir sur le monde dans lequel on vit ou voudrait vivre.






Et un autre qui est parti.....


Les petits magasins…..et les gros !

Je ne comprendrai jamais les gens qui fuient leurs voisins et passent leur temps de vacances encabanés dans leur VR. Ils se privent de sources d’information magnifiques en la personne de gens ayant séjourné à cet endroit avant eux et ayant découvert de petits trésors.

Trader Joe’s :  




Merci Marie Poupart de la page Facebook « Sur les routes de la Floride avec Marie ».

C’est un magasin d’alimentation offrant beaucoup de style bio, organique, où vous ne trouverez ni Kraft ni General Foods mais plutôt la marque maison Trader’s Joe. Les affiches toutes colorées vous feront irrémédiablement penser à Chez Cora. Les prix sont incroyablement bas pour la qualité offerte et quel beau choix de bons fruits et légumes, c’est bon les légumes! Et les fromages; la grosse brique de Gouda à $3,89, produit de Hollande ! Des vins à casser la baraque; des produits connus mais encore une fois leur marque maison à $2,99 la bouteille et, contrairement au OakLeaf de Walmart, un vin honnête et de très bon goût.




Pour les nostalgiques de la Broue Québecoise, vous retrouverez ici la Cinquantenaire La Fin du Monde et plusieurs autres produits Unibroue.

Adresse : Trader’s Joe, 4101 S Tamiami Trail, Sarasota, FL 34231

Les photos ont été piquées sur le web, sur le site de Trader Joe's.



Total Wine :

Merci Robert et Jacinthe même si on a cherché Turtle One pour débuter ! Maudit accent !



Imaginez la plus grosse succursale de la SAQ au Québec et multipliez la par quatre, ça devrait équivaloir en superficie mais, pour les prix, la SAQ se fait battre à platte couture pour ne pas dire complètement piétiner !



Des Sancerre ? Certainement Madame qu’on a ça ! Bon, pas autant que du Pinot Grigio ou du Merlot mais une bonne sélection et, surtout, une bouteille en très grand spécial, un Reserve en plus, on s’est gâté, on en a pris deux la Madame était contente.



Ils ont tout, de la bière Yuengling aux bouteilles de fort se vendant dans les trois chiffres !!! Nous en avons profité pour acheter un nouveau tire-bouchon, c'était plus dans nos moyens !

Les photos ont été piquées sur le web, sur le site de Total Wine.

Adresse : Total Wine,














Coûte pas cher à nourrir un minou comme ça !

On vous l’annonce en primeur, nous avons déjà réservé au même endroit pour l’an prochain mais, Gilbert et Lynda devront faire une croix sur leur site numéro 35 car c’est celui que nous avons choisi du 1er novembre 2018 au 1er décembre 2018.


1er-30 novembre 2017 : Retour sur l'eau au Koreshan Historic State Park.



Sans vouloir trop me répéter, le Royal Coachman met gratuitement à disposition des kayaks et canots et une rampe boueuse de mise à l’eau.

Du Resort, vous pouvez vous diriger vers toutes sortes d’environnements selon votre humeur, vos capacités, l’horaire des marées et la direction du vent. La perspective de la noyade se réduit au même rythme que la profondeur des canaux empruntés, la majorité n’excédant pas 3 pieds. 


Sous ces arbres, y'a un Resort au grand complet !



Regardez.....sans les mains !

Un autre poulet floridien !

Vous pouvez vous diriger vers le Golfe du Mexique par la jetée de Venice mais sachez que, plus vous vous en rapprocherez, plus l’endroit s’avérera ardu selon le sens de la marée. Il se pourrait fort bien que vous soyez obligé d’abandonner votre embarcation sur une berge et de revenir à pied.

Avec des ami(e)s !

En peine d'amour...depuis le départ d'Irma !

Dommage, on avait oublié le sucre !


Par contre, si vous décidez de vous enfoncer à l’intérieur des terres, il n’y a probablement que le vent qui pourrait causer problème. Le chenal varie peu en largeur et vous permet d’admirer (synonyme de sneaker) les arrière-cours de demeures floridiennes de tous styles et de tous prix puis, au fur et à mesure de vos coups de pagaies, de vous retrouver dans la nature la plus tranquille qui soit, quel contraste.




Sur Google Maps, j’ai calculé que l’on peut facilement remonter ce cours d’eau sur près de 20 ou 25 kilomètres.

 Koreshan Historic State Park.

C’est une Promesse que l’on s’était faite d’y revenir canoter un jour. Nous avions à l’origine prévu retourner au Myakka River State Park mais, pour deux raisons, nous avons dû modifier nos plans. La première étant que nous ne pouvions mettre Luna au chenil qui était fermé au lendemain de Thanksgiving et la seconde étant le nombre hyper-élevé d’alligators ayant désiré un sandwich à la Luna pour dîner ! Nous nous sommes donc rabattus sur notre promesse, la rivière Estero du Koresan Historic State Park.

Comme un Scout ! Toujours prête !

Les scies à chaîne arrivent, on va pouvoir se faire des sandwiches (pensez-y) !!!



Au lieu de nous diriger directement vers le Golfe du Mexique, nous avons remonté le courant de ce petit cours d’eau, situé beaucoup plus bas que le niveau des rues. Bon, ce n’est pas le plus beau trajet côté paysage mais c’est très tranquille.



L’autre section de la rivière nous prouve, encore une fois, que tous cours d’eau de Floride attirent immanquablement la pelle mécanique, le ciment puis les bateaux, dans l’ordre ! À moins d’être protégé par un Park quelconque, le développement immobilier poursuit son avance.

Ici, le bateau est Roi !





Un peu moins tranquille de ce côté ci. Heureusement, la profondeur de la rivière semble tempérer les ardeurs des Capitaines High Liner et autres mais, surtout, tous respectent la Loi voulant que tu fasses attention aux petites embarcations, encore plus lorsqu’elles transportent un magnifique chien.





Ne vous inquiétez pas, il va ralentir !

Bizarrement, nous nous sommes rendus moins loin que lors de notre précédente excursion ! Nous n’avons pas vu le Golfe du Mexique cette fois, question de vent, de marée et de batterie !



 Et, une fois de retour sur la terre ferme !